Mon midi mon minuit • Anna McPartlin

mon midi mon minuit.jpg

« Mon midi mon minuit », Anna McPartlin, publié chez le Cherche Midi éditeur. En librairie depuis le 6 avril 2017, 400 pages

CVT_Mon-midi-mon-minuit_5856.jpgRésumé

À la suite d’un drame, le monde d’Emma, jusqu’alors rempli de promesses, s’effondre. La jeune femme plonge dans le désespoir. Ses amis font alors bloc autour d’elle pour tenter de lui redonner le goût de vivre…
Comment survivre à la perte et au chagrin ? Quel courage l’existence peut-elle parfois exiger de nous ?

 

Mon avis

On ne va pas tourner autour du pot cent ans : j’ai adoré ce livre ! J’avais eu un énorme coup de cœur pour « Les derniers jours de Rabbit Hayes », et je savais que j’aimerais celui-ci. Je suis complètement fan de la plume d’Anna McPartlin, de son humour, et de la profondeur de ses personnages.

Dans « Mon midi mon minuit » tout comme dans « Les derniers jours de Rabbit Hayes », il est question de deuil. On plonge dans le monde d’Emma et son groupe d’amis, qui doivent faire face ensemble à la perte d’un être cher. C’est évidemment particulièrement émouvant, toujours très précis dans les sentiments et les pensées des personnages.

L’auteure maîtrise son sujet avec beaucoup de dextérité, c’est tellement bien écrit, plein de tendresse et d’humour (j’ai vraiment eu des fou-rires à certains moments !). Ce n’est pas vraiment étonnant quand on sait qu’avant de devenir écrivain, Anna McPartlin faisait du stand-up. Elle devait avoir beaucoup de talent, parce qu’on ne s’ennuie pas une seconde.

On comprend toutes les réactions d’Emma face à cette perte tragique, et on la suit durant sa longue reconstruction, lorsque qu’elle tente d’avancer sans culpabiliser pour la personne décédée. Emma est entourée de son groupe d’amis à la Friends, de sa voisine, de ses parents et de son frère.

Anna McPartlin a un certain talent à nous faire aimer ses personnages, à s’y attacher, à les aimer comme s’ils étaient réels. Ce groupe d’amis m’a réellement fait penser à Friends, toujours ensemble, prêts à s’apporter l’aide nécessaire, chacun avec son propre caractère (très bien travaillé par l’auteur d’ailleurs). C’est vraiment le genre de groupe qu’on rêve d’avoir, avec les hauts et les bas, mais ce soutien indéfectible qui les lie tous les uns aux autres.

Sean a été mon véritable personnage coup de cœur dans ce roman. Je l’ai trouvé particulièrement cool, sympathique, drôle, doux et tendre. Sans parler de la meilleure amie d’Emma, Clo, qui est juste à mourir de rire !

Si je devais trouver « un défaut » (et c’est un grand mot), je dirais que l’on voit les événements venir, il n y a pas vraiment d’effet surprise, on s’y attend. Cependant, ça n’enlève rien à la fluidité et à la qualité du récit. Mais c’est franchement pour chipoter, parce que j’ai vraiment adoré cette lecture, et j’étais tellement impatiente de lire une nouvelle histoire d’Anna McPartlin que j’avais peur d’être déçue, mais pas du tout !

En conclusion

Ce roman donne envie de vivre sa vie à fond avant qu’elle ne s’arrête. Ce roman nous bouleverse de toutes les manières possibles. Ce roman est juste une pépite à lire, sans modération. J’ai adoré, et j’ai tellement hâte qu’un autre de ses livres soit traduit chez nous.

« Après la nuit vient le jour. Après la mort vient la vie. »

EXCELLENTE LECTURE

 

3 réflexions sur “Mon midi mon minuit • Anna McPartlin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s